Originaire du Var, Thierry Guien s’est très vite passionné pour la culture provençale et le costume traditionnel de Provence. Membre de divers groupes de tradition populaires, dans le Var et dans le Vaucluse, il a très vite orienté sa carrière vers la couture, intégrant l’atelier de couture de Michel Biehn à l’Isle sur la Sorgue.

Après de nombreuses expositions (on se souviendra de celle organisée à Ansouis dans notre Luberon, faisant écho à la parution de l’ouvrage de référence « En jupon piqué et robe d’indienne » de Michel Biehn, mais aussi celle du Château de la Tour d’Aigues avec son association Rouge et Jaune), Thierry passe allégrement de la création de costumes de scène à l’étude et la conservation de pièces textiles anciennes.

Collaborateur de la Villa Rosemaine avec Serge Liagre, son travail de recherche et de décorateur va le conduire tout naturellement à un rêve fou : recréer ces textiles anciens , sublimes et évocateurs de voyages et d’Histoire. L’Inde sera sa destination, ce fabuleux pays où sont nés les non moins fabuleux cotons imprimés au bloc de bois gravé arrivés au XVIIème siècle sur le port de Marseille, et ces somptueux châles tissés donc les élégantes sauront se parer plus d’un siècle.

La création de sa boutique « La Sardine » rouvrira à Marseille les portes du commerce si florissant des indiennes et des châles espolinés. Aujourd’hui revenu dans son Var natal, Costumier, il anime aussi à la demande des ateliers de reconstitutions de vêtements anciens à l’aide de patrons relevés sur des pièces authentiques.

Il se qualifie volontiers d’indienneur (fabricant d’indiennes), et puise dans son incroyable réserve de dessins anciens pour créer des motifs textiles de notre temps, empreints de la beauté et du raffinement d’autrefois, en totale fraternité et en profond respect des artisans locaux de cette beauté colorée, Châles tissés aux motifs précieux rebrodés, jupons piqués imprimés et cousus à la main aux couleurs naturelles vibrantes, Thierry et ses artisans retissent aujourd’hui ce lien fondamental que la Provence n’a jamais oublié, celui de l’art textile provençal né en Inde.

THIERRY GUIEN

•courriel : thierry.guien@yahoo.fr