Ecorces, formes et couleurs.

Je suis née avec l’aiguille à la main. Ma grand-mère étant modiste et ma mère inspectrice pour le travail féminin à l’école élémentaire. J’ai passé mon enfance à créer les habits de mes poupées et j’ai appris à coudre, tricoter, broder et faire du crochet. Ainsi, après l’école j’ai choisi de suivre la formation de couturière.Après avoir accomplie cette formation, j’ai fréquenté l’école supérieure pour devenir institutrice en Art Plastiques. Profession que j’exerce à plein temps depuis. J’enseigne aux classes de de la première à la cinquième élémentaire à l’école élémentaire de Massagno.

J’ai débuté le patchwork avec du country à l’école. Puis en suivant des cours j’ai commencé à travailler le feutre et apprendre d’autres techniques. Je n’ai jamais pratiqués le patchwork traditionnel.

C’est en 2008, lors de la visite du Festival du Patchwork à Briançon que j’ai découvert un monde encore inconnu. De là j’ai commencé à fréquenter des cours avec des artistes internationaux en Alsace et en Suisse. Ainsi, j’ai connu Linda Colsh (artiste américaine) avec laquelle j’ai suivi un Master d’une année.

Avant mes quilts étaient figuratifs, Linda m’a conduite à l’abstrait.

J’ai une passion pour l’artiste italien Giuseppe Penone et son travail sur les arbres.

De là l’idée de travailler sur les écorces, les formes en les liants en série à la théorie des couleurs.

Je suis passé aussi à des surfaces plus grandes pour donner plus d’effet aux formes, au contraste et à ma technique d’insertion des tissus.

Avec mes nouveaux quilts, j’expose en partie l’évolution de mon travail.

Lors des Aigu’illes des Luberon, ce sera ma première exposition personnelle.

En 2013 et 2016 j’ai exposé avec le groupe Happy Fingers.

Avec European quilt association (EQA), j’ai été sélectionné en 2014/2015/2016 pour la Suisse et cette année pour le projet échange de tissus entre nations sur le thème climat.

En 2015 mon quilt « Champs énergétiques » reçoit le prix du publique au concours Rouge coquelicot lors des Agu’illes en Luberon.

En 2016 mon quilt « Arizona » reçoit la mention « Highly Commended » au Festival des quilts à Birmingham.

J’ai aussi travaillé à quatre main avec une femme afghane pour le projet « Gardens around the world » de Pascale Goldenberg et présenté en 2016 au Carrefour du Patchwork en Alsace ou j’ai exposé aussi un travail réalisé avec mes élèves pour le concours les jeunes poussent, sur le thème « vive les vacances » organisé par France Patchwork.

PAOLA ZANDA

•courriel : paola.zanda@bluewin.ch