Tapisserie contemporaine

A notre époque, nombreux sont étonnés de me voir me tourner vers un art aussi archaïque que la tapisserie. Pourtant, le processus de création de la tapisserie, en rassemblant des milliers de points, correspond étrangement à celui de la création d’images en pixel. Nous retrouvons ainsi l’une des techniques les plus ancestrales dans ce moyen d’expression de plus récent.

Dans notre civilisation actuelle où tout est basé sur la consommation immédiate, comment peut-on s’investir dans un art qui ne nécessite quasiment aucun autre instrument que le fil, les mains et un nombre incalculable d’heures de travail? Le fil que je place et que je structure lentement en mouvements répétitifs de droite à gauche et de gauche à droite, ces allers et retours incessants durant des heures, me rééquilibrent. Ce mouvement perpétuel et rythmique rappelle le geste de l’écriture, j’y retrouve le rythme de la danse, de la musique. Ce rythme, j’essaye de le transmettre par les jeux de mélange des matières, couleurs et reliefs. Les couleurs viennent rehausser les reliefs. Le tissage donne ainsi la possibilité de faire de la peinture et de la sculpture en même temps.

Ces fils d’Ariane que je tisse sans aucun instrument entre la matière et moi, me permettent de ressentir sa vibration, sa nervosité, sa souplesse tandis que ce mouvement perpétuel et rythmique me permet de me recentrer, me restructurer et de rééquilibrer les tensions et les énergies en moi. Pendant que mes mains construisent la matière, mon esprit entre en méditation. Dans beaucoup de civilisations le tissage à été lié aux cérémonies et aux rites sacrés.

D’origine hongroise, depuis 35 ans en France j’entame une formation aux Gobelins en 1997 apprenant la technique de la Haute-Lice.  J’aime surtout les couleurs et les matières que je fais vibrer. Les fils étant toujours l’élément déclenchant, je me sers  tels qu’ils sont,  les mélangeant entre eux pour obtenir toute une palette, conjuguant  des dégradés à l’infini. Cet art qui ressemble à un mélange de peinture et de sculpture me permet d’entrer dans une sorte de méditation. Mes pièces d’expressions très différentes  m’autorisent toutes les combinaisons et les expérimentations de cet art. 

EMÖKE

•courriel : emoke@free.fr

•site web : emoke.free.fr